Présence internationale

Pour cette édition 2019, de nombreuses villes du monde entier ont répondu présentes. De l’Amérique du Sud, Centrale et du Nord à l’Europe en passant par le Maghreb, ces Villes ont toutes choisi d’être innovantes dans leurs réponses aux défis de la transition. Vous pourrez découvrir leurs projets tout au long de la Biennale et particulièrement sur les temps « Regards d’Ailleurs » qui se dérouleront du 11 au 15 mars de 18h à 20h au Palais des Sports (sauf pour le vendredi 15 mars, cela se passera à l’Hôtel de Ville).

Kaunas, Lituanie

Deuxième ville de Lituanie, après la capitale Vilnius, Kaunas est une ville jeune, en pleine expansion. La Ville de Kaunas travaille notamment sur la réhabilitation et la modernisation de son bâti et de ses espaces publics, tout en sauvegardant son patrimoine, reconnu auprès de l’UNESCO.

Valle del Cauca, Colombie

Valle del Cauca est l’un des 32 départements de la Colombie. Il s’agit d’une région où vivent de nombreux petits producteurs. Le Réseau de Marchés Agro-Ecologiques Paysans du Valle del Cauca (REDMAC) sera représenté à la Biennale par Alfredo Anasco, son Président. Il viendra nous parler des différents enjeux que rencontrent les petits producteurs de la région colombienne et nous montrer que des solutions innovantes existent.

Innsbruck, Autriche

Innsbruck est une ville-montagne de la région du Tyrol. La ville autrichienne a particulièrement réussi à s’adapter à son environnement en termes de mobilités, avec de nombreuses lignes de trains, tramways et de deux funiculaires urbains, à l’instar du téléphérique grenoblois de la Bastille. Les Villes d’Innsbruck et de Grenoble possèdent des similarités en matière de défis environnementaux et urbanistiques.

Barcelone, Espagne

La Ville de Barcelone est engagée sur tous les sujets de la transition. Ces dernières années, Barcelone a particulièrement travaillé sur la participation citoyenne, qui est devenue transversale à tous les projets portés par la Ville. Par exemple, la Ville a mis en place une plateforme d’envergure nommée « Ville des réfugiés » (‘Ciutat Refugi’), qui permet de mettre en relations les citoyens et les migrants qui sont à Barcelone.

Essen, Allemagne

Elue Capitale Verte de l’Europe en 2017, Essen est une ville allemande qui a réussi sa transition d’une ville dont l’économie était tournée vers le charbon et l’acier à une ville au développement urbain respectueux de l’environnement. Essen travaille particulièrement sur des projets liées aux énergies renouvelables, aux mobilités douces et à la rénovation de l’espace urbain. L’agence Capitale Verte d’Essen sera présente à la Biennale pour nous parler de leurs innovations en termes de mobilités.

Brasilia, Brésil

Depuis plusieurs décennies, la capitale brésilienne, Brasilia, a subi une forte urbanisation et a dû enclencher des transitions, notamment environnementales. Marcos Woortmann, Maire d’un arrondissement de Brasilia de 60.000 habitants, viendra présenter ses actions participatives d’envergure en faveur de l’environnement et de l’alimentation pour tous et avec tous.

Guadalajara, Mexique

Deuxième plus grande métropole du Mexique, la Ville de Guadalajara tient à poursuivre un développement urbain durable et s’inscrit comme une ville pionnière des transitions en Amérique Centrale. La Ville a ainsi mis en œuvre de nombreux processus de participation citoyenne et a développé une approche innovante en matière d’espace public dans une ville-monde. Guadalajara et Grenoble sont d’ailleurs engagées depuis quelques mois sur un projet de diagnostic croisé sur la nature en ville comme source de cohésion sociale.

Oujda, Maroc

Oujda est une grande ville marocaine située à la frontière avec l’Algérie. La Ville d’Oujda travaille particulièrement sur des enjeux d’efficacité énergétique, et notamment dans le domaine de l’éclairage public.

Nador, Maroc

Située au Nord-Est du Maroc, tout près de l’enclave espagnole de Melilla, la Ville de Nador est depuis longtemps une ville marquée par la question des migrations puisqu’elle est devenue un pont pour l’Europe pour les migrants de tous horizons. Les autorités locales de Nador travaillent ainsi sur des programmes pour améliorer les conditions de vie des migrants et leur accès aux droits universels.

Montréal, Canada

La Ville de Montréal peut être considérée comme un modèle de la transition, tant ses initiatives sont nombreuses en la matière. Pour ne citer qu’un sujet, la Ville de Montréal est particulièrement en avance sur le sujet de l’agriculture urbaine : 42% des montréalais pratiquent l’agriculture urbaine. Eric Duchemin, chercheur et président du laboratoire agriculture urbaine de Montréal, sera présent à Grenoble pour nous parler des projets mis en œuvre en matière d’agriculture urbaine.

Sfax, Tunisie

La Ville de Sfax travaille à rendre son territoire plus durable depuis plusieurs années et sur des domaines divers, de la gestion des déchets à la question énergétique, en passant par le renforcement de l’agriculture urbaine. En 2015, Sfax a fait partie des premières villes tunisiennes à mettre en œuvre un budget participatif pour que ses citoyens puissent décider des investissements publics. Le Maire de Sfax, Mounir Elloumi, sera présent à la Biennale pour nous parler de participation citoyenne. Plusieurs experts sfaxiens interviendront également sur le sujet de l’agriculture urbaine.

Sao Paulo, Brésil

La Ville de Sao Paulo, ville de plus de 12 millions d’habitants, a une expérience très intéressante sur les droits humains et notamment sur l’inclusion des migrants. En 2018, Sao Paulo a fait partie de la minorité de villes brésiliennes qui n’a pas soutenu la candidature du Président d’extrême droite récemment élu. Le Département d’Inclusion des Migrants et du Travail Décent, représenté par Berenice Giannella, Secrétaire aux Droits Humains et à la Citoyenneté, viendra nous présenter son travail en termes de migration et genre.

Riace, Italie

L’Italie demeure l’un des premiers pays d’accueil des migrants après leur traversée de la Méditerrannée. Village de Calabre dans le Sud de l’Italie, Riace est au plus près de cette réalité. Domenico Lucano, Maire de Riace, a décidé de répondre à la crise migratoire italienne en impulsant une politique d’accueil des migrants ; la Ville compte aujourd’hui plus de 600 ressortissants étrangers sur ses 2000 habitants. Domenico Lucano nous livrera l’expérience de Riace, qui est l’exemple même d’une ville accueillante.

Oxford, Royaume-Uni

Suite aux violentes inondations qui ont frappé Oxford en 2007, la Ville a décidé d’agir sur le changement climatique. Depuis plus de dix ans, la Ville d’Oxford s’est donc engagée sur le chemin de la transition, en adoptant notamment un plan municipal de gestion du carbone. Oxford est également très engagée sur le sujet des mobilités en développant un projet autour du déploiement des voitures électriques.

Valence, Espagne

Située sur les côtes sud-ouest de l’Espagne, la Ville de Valence en Espagne est confrontée au sujet des migrants. La Ville a décidé de prendre des mesures pour un accueil digne des migrants et est donc un exemple parfait de « Ville accueillante ». Valence nous présentera les différentes initiatives qu’elle a mise en œuvre.

Montevideo, Uruguay

L’Uruguay est un pays précurseur en termes d’égalité des droits. L’adoption pour les couples homosexuels avait été autorisée en 2009 et le mariage en 2014. Récemment, en octobre 2018, le pays a également voté une loi historique qui accorde des nouveaux droits aux personnes transsexuelles en leur assurant un accès à l’éducation, à la culture et à la santé. Mariana Mota, Présidente de l’Institut National des Droits Humains d’Uruguay, sera présente lors d’une table-ronde sur le thème des nouveaux droits.

Bucaramanga, Colombie

La Ville de Bucaramanga met en œuvre des projets d’architecture et d’urbanisme qui permettent non seulement la transformation physique et sociale des territoires mais qui sont également des outils d’inclusion sociale et d’éducation civique. Elle a également développé des projets de co-création pour l’amélioration, la réhabilitation et la consolidation de l’espace public à travers des processus participatifs avec les communautés de la Ville.